• Les députés ont proposé d'interdire la vente de boissons alcoolisées de l'énergie

  • Le projet de loi visant à interdire la vente faible teneur en alcool des boissons énergétiques, présenté à la Douma. Informe ITAR-TASS citant le service de presse de la fraction «Russie Juste», qui est l'un des concepteurs du document.

    Comme il est dit dans l'exposé des motifs du projet de loi, des substances toniques et des arômes caractéristiques de boissons alcoolisées de l'énergie réduit la sévérité de l'intoxication, ce qui conduit à l'insuffisance d'évaluation de la condition physique, contribue à la perte de contrôle bu, conduit à la consommation d'alcool».

    Le goût de l'alcool se cache contenant de la caféine et de nombreux de ses produits et de saveurs, «qui supprime la protection des réflexes de l'organisme, comme les réactions à l'alcool éthylique, et, à son tour, le dioxyde de carbone améliore considérablement l'état d'ébriété», estiment les auteurs de l'initiative, exprimant la confiance que ces boissons conduire à l'alcoolisme, souvent parmi les mineurs.

    L'interdiction de la vente de boissons alcoolisées de l'énergie a déjà été mis en Tchétchénie, région de Krasnodar, le Sommet et l'oblast de Rostov, a rappelé le vice-président de la Douma Nicolas Левичев. Il a expliqué que la fabrication de ces boissons interdites ne sera pas, car il a besoin de changer le règlement technique de l'union Douanière.

    La première région où la faible teneur en alcool de l'énergie sont tombés sous l'interdiction, en juin 2012, est devenu le Kouban. Plus tard, le service Fédéral antimonopole a demandé au tribunal d'Arbitrage avec une demande d'annuler cette décision. En mars 2014, la cour a rejeté l'action de la SAF.

    http://lenta.ru

More news in the same category:

More Global News:

comments powered by Disqus