• Trump a menti à propos de l'intention de Clinton à mettre dans le pays d'un demi-milliard de migrants

  • Le candidat à la présidence des états-UNIS du parti Républicain, Donald Trump, connu pour sa антимигрантской de la rhétorique, a déclaré que son rival aux élections Hillary Clinton aurait «a l'intention de lancer dans le pays de 650 millions de personnes». À ce sujet lundi, 31 octobre, rapporte The Guardian.

    «Pensez-y, cela peut effectivement se produire. En moins d'une semaine, la population augmentera de trois fois. Perdre le contrôle de l'étranger, vous perdez le pays», a — t-il déclaré, en parlant de l'état de New-Mexique.

    «Malgré le fait que Clinton au fil du temps prend en charge la réforme de l'immigration et de la possibilité de l'octroi de la nationalité des migrants sans papiers, il n'est pas une indication de ce qu'elle souhaitait augmenter la population des états-UNIS jusqu'à 650 millions de personnes (ce chiffre sera, si de combiner nombre de ceux qui habitent au Canada, au Mexique et l'union Européenne)», écrit l'édition.

    22 octobre Trump présenté le programme sur les cent premiers jours de la présidence. Il a promis d'annuler tout acte inconstitutionnel de l'exécutif», mémoires et ordonnances de l'actuel président Barack Obama. En plus de cela, il a déclaré que l'enverra deux millions de migrants en situation irrégulière, de «qui vient d'un criminel dangereux et annule la délivrance de visas aux pays qui ne veulent pas prendre leur retour.

    À la fin août, le milliardaire promis concevoir un système qui améliorent le contrôle des autorités de l'immigration. Elle permettra de surveiller l'entrée et la sortie des états-UNIS, afin d'identifier ceux qui restent dans le pays après l'expiration de leurs visas. En outre, Trump a promis que les immigrants illégaux ne seront pas obtenir de l'aide sociale.

    À l'heure actuelle sur le territoire des états-UNIS population d'environ 11 millions d'immigrés clandestins.

    L'élection présidentielle AMÉRICAINE aura lieu le 8 novembre. Le favori est considéré comme le candidat du parti Démocrate Hillary Clinton, le candidat des républicains, le milliardaire Donald Trump est à la traîne de plusieurs pour cent.

    http://lenta.ru

More news in the same category:

More Global News:

comments powered by Disqus