• Les MÉDIAS ont rapporté sur un éventuel accès que les services de renseignement étrangers aux lettres Clinton

  • Le federal bureau of investigation des états-UNIS à 99% sûr qu'environ cinq agences de renseignement des états étrangers puissent avoir accès aux e-mails, Hillary Clinton, qu'il envoie à un serveur privé comme secrétaire d'état des états-UNIS. Le jeudi 3 novembre, rapporte Fox News, citant des proches de l'enquête sur les sources.

    Selon le chef du comité de la sécurité nationale de la Chambre des représentants du Congrès américain Michael Маккола, il peut être considéré comme une «trahison». «Elle a fourni [savoir] de nos ennemis», a — t-il déclaré, soulignant que, dans les mains «des opposants pourrait être une information très importante».

    Mccall a également cité les paroles du chapitre du FBI James Komi, qui a signalé lui, que les états étrangers, peut-être, ont eu accès à un serveur de Clinton. Dans ses déclarations publiques Komi fait remarquer que la preuve n'est pas, bien que cette possibilité et n'est pas exclue.

    28 octobre, il est devenu connu, que dans le cas de la fuite de correspondance Clinton apparu de nouveaux matériaux. Selon les informations de The Washington Post, il s'agit de documents trouvés sur l'ordinateur de l'ex-congressiste Anthony Wiener. Comme le souligne, de son conjoint Houma Абедин — militante du parti Démocratique et adjointe Clinton.

    Le scandale de la messagerie électronique de Clinton éclaté en mars 2015. Il s'est avéré que, pendant son mandat de secrétaire d'etat, elle a mené la correspondance par messagerie personnelle. Plus tard, le politicien a transmis le FBI lettres, tombés sur le serveur privé pour le stockage des e-mails, mais il a supprimé plus de 30 millions de messages, en disant qu'ils portaient purement de nature privée.

    À l'issue de l'enquête, le procureur général des états-UNIS Loretta Lynch a refusé formuler des plaintes à l'égard de Clinton, et Komi dit, que la preuve d'un comportement intentionnel de l'abandon de l'information, sans protection adéquate, ainsi que de la trahison des intérêts du pays dans ses actions n'est pas trouvé.

    http://lenta.ru

More news in the same category:

More Global News:

comments powered by Disqus