• «Rosoboronexport» a révélé la structure des commandes d'armes russes

  • Environ la moitié du portefeuille de commandes «Rosoboronexport» est ingénierie aéronautique. À propos de cette TASSa déclaré Sergueï animent au quotidien, le chef de la délégation de la société sur au salon aéronautique Airshow China 2016.

    «Portefeuille de commandes de "Rosoboronexport", fixé au début de l'année 2016 $49,5 milliards de dollars, est devenu plus équilibré, ce que confirme l'efficacité de notre travail dans tous les principaux segments du marché mondial des armements», a déclaré l'animent au quotidien.

    Selon lui, la base du portefeuille fait l'aéronautique ingénierie (46 pour cent), des moyens de défense aérienne (22%), armes et équipements des forces terrestres (18 pour cent), navale ingénierie (10 pour cent).

    Au moment de la création de «Rosoboronexport» (2000), selon Korneva, la proportion d'avions dans le package de commandes dépasse pas 80 pour cent. «Cette répartition par type d'armement comportait des risques de dégradation de la capacité d'exportation dans d'autres segments, et si l'on considère le peu гособоронзаказ au début des années 2000, la perte de certains concepteurs et les entreprises et les compétences dans la création et la version moderne de la technique», — dit-il.

    Les chiffres de ventes des armes russes à l'étranger se sont stabilisés au cours des dernières années à un niveau de 15 milliards de dollars par an. Parmi eux, 13 milliards de dollars de «Rosoboronexport», et le reste de l'argent gagné les producteurs ont reçu une autorisation autonomes de la livraison de pièces de rechange et fourniture de services d'entretien et de réparation précédemment vendue à la technologie.

    Des taux similaires ont vieilli à compter de 2012. Jusqu'à ce exhalaient une forte croissance des revenus de 2,5 à 3,5 milliards de dollars dans les années 1990.

    http://lenta.ru

More news in the same category:

More Global News:

comments powered by Disqus