• Пытавшуюся de vendre un rein familier prostituées ukrainka arrêté jusqu'au 30 décembre

  • Тимирязевский le tribunal de district de Moscou a arrêté jusqu'au 30 décembre un citoyen de l'Ukraine Marie Olejnik, qui a été arrêtée avec son compatriote André Бородачем sur des soupçons de traite des êtres humains. Ce mardi, le 1er novembre, rapporte la chaîne de télévision«360».

    La mesure préventive sous forme de détention provisoire de deux mois élue sur la motion de l'enquête, qui estime que, en restant sur la liberté, la jeune fille pourrait se cacher loin de la cour.

    Selon les informations de M24, à l'heure actuelle la question sur les mesures préventives à la deuxième фигуранту de l'affaire Бородачу.

    Les suspects ont été arrêtés Le 30 octobre, sur le soupçon d'avoir commis une infraction visée à l'alinéa g) du paragraphe 2 de l'article 127.1 du code PÉNAL (traite des êtres humains»).

    Selon l'enquête, en octobre Olejnik et le Barbu a attiré à la fourniture de services intimes à Moscou le son de 20 ans familière, est aussi un citoyen de l'Ukraine. Par la suite, pour gagner de l'argent ils lui ont proposé de vendre un rein.

    Pour ce faire, Olejnik et le Barbu est entré en négociation avec l'acheteur d'organes, qui, en tant que membre de Russie, a agi dans le cadre des activités opérationnelles. Le 30 octobre, dans l'une des capitales d'hôtels à Ильменском passage lors de la transmission de trois mille dollars, ils ont été arrêtés, la question de la présentation de leurs charges et de l'élection de leur une mesure préventive sous forme de détention provisoire.

    http://lenta.ru

More news in the same category:

More Global News:

comments powered by Disqus