• Le voyageur de 100 jours a vécu à moscou hors des sentiers battus dans l'attente d'un trait

  • Voyageur et extrême de Voronej André Soloviev plus de 100 jours sur les rives du lac Лабынкыр à l'est de Yakoutie. Dans une interview à l'agence News.Ykt.Ru 32 ans, un homme a raconté comment survivre dans le désert.

    Selon Soloviev, le lac a intéressé parce qu'ici, selon la rumeur, il habite un immense animal sous le nom de Лабынкырский diable, qu'il espère le voir. En outre, un résident de Voronej est moniteur de la survie et du tourisme, et de lui donner envie de se tester et de leurs compétences professionnelles dans les conditions de la rudesse du climat.

    L'homme est parti en voyage cet été. À partir du village de Томтор dans Оймяконском khangalassky il marche surmonté 325 kilomètres à Лабынкыра. Lors de cette chaudes de choses pour l'hivernage, talkie-walkie, un fusil de chasse et des provisions, des Rossignols n'a pas pris, malgré les supplications de la population locale.

    Extrême s'est installé dans la grange sur les rives du lac. Il se nourrit de baies et de poisson, boit des infusions. Selon Soloviev, le plus difficile dans son cas n'est pas une charge physique, en particulier, de colca bois et la production de nourriture, et de la solitude et de l'absence de nouvelles expériences. Dans un rayon d'environ 150 kilomètres de il n'a pas d'établissements humains. L'homme a également dit qu'il envisage de rester sur Лабынкыре jusqu'au printemps 2017.

    http://lenta.ru

More news in the same category:

More Global News:

comments powered by Disqus