• Le ministère des finances a préparé un projet de loi sur la disqualification des banquiers

  • Le ministre des finances de Russie a élaboré un projet de loi sur la réputation des top-managers des institutions financières impliquant la privation du droit de travailler dans cette profession de sensibiliser la société à la faillite. À ce sujet lundi, le 31 octobre, a déclaré le vice-ministre russe des finances, Alexeï Moïse, transmet TASS. Auprès de l'office espèrent que le projet de loi sera adopté à la session d'automne de cette année.

    «À ce sujet la thèse principale de ce genre: si la personne a porté financière de l'entreprise dans laquelle il travaille jusqu'à la faillite, il est disqualifié pour la vie», dit Moïse.

    Selon lui, les nouvelles normes sont conçues pour protéger les droits des citoyens et des personnes juridiques «Eu de nombreux cas où la société de financement a atteint jusqu'à la faillite, et des citoyens ou des personnes morales de perdre de l'argent, des gens qui ont travaillé dans cette société, en effet, la responsabilité n'est pas porté, si n'a pas été prouvé de la fraude», a expliqué le vice-ministre.

    Le projet de loi sera distribué aux membres du conseil de surveillance, les membres du conseil d'administration, d'un comptable et des vice-présidents, du directeur général et des vice-présidents. «L'homme de la présomption d'innocence, sera de l'ordre de l'appel à la banque Centrale», a déclaré le vice-ministre.

    Le projet de loi sera distribué à tous les principaux types de sociétés financières, principalement des banques, des assurances et fonds de pension.

    26 octobre de Moïse rapporté, que le ministère des Finances prépare actuellement un projet de loi sur la lutte contre la traite d'informations classifiées sur le marché des valeurs mobilières. Selon lui, la banque centrale aura le droit d'écouter les conversations téléphoniques des initiés.

    En septembre, le président de la Russie Vladimir Poutine commis de la limitation de départ à l'étranger pour les banquiers, ont des dettes auprès des déposants.

    Alors même le représentant de la banque centrale dit sur la liste noire du régulateur, qui est composée de plus de 5,5 milliers de banquiers.

    http://lenta.ru

More news in the same category:

More Global News:

comments powered by Disqus