• Des gaz intestinaux ont conduit à un incendie, dans le japon de l'hôpital

  • Les flatulences de la patiente est devenu la cause de l'incendie dans un hôpital de Tokyo à l'université de médecine. Comme le rapporte le journal japonais Asahi Shimbun, à la présidentielle, la commission d'experts, расследовавшая vnement.

    L'incident s'est produit le 15 avril lors d'une chirurgie gynécologique. Soudain, le feu a éclaté débordé sur chirurgicales rideaux, le feu a commencé. La patiente a reçu des brûlures d'une grande partie du corps, notamment les jambes et la région lombaire.

    À la recherche des causes d'incendie ont attiré des experts. Ils ont constaté que dans l'exploitation manquaient inflammables et matériel médical était en bon état. Les actions du personnel de l'hôpital n'ont pas de revendications.

    Selon préparé par la commission un rapport, un incendie a été causé par les flatulences rescapé. Apparemment, les gaz intestinaux, les femmes se sont mélangés avec de l'air, puis воспламенились sous l'effet utilisé par le médecin du laser.

    En juillet 2015 rapporté, que les autorités de l'état américain de l'Idaho vont pénaliser le cycliste, par la faute de qui a le feu sur une superficie de près de 30 hectares. Il s'est avéré, l'homme a clbr le besoin, après quoi a décidé de brûler utilisé du papier toilette. L'étincelle de lui frappé sur l'herbe brûlée par le soleil du.

    http://lenta.ru

More news in the same category:

More Global News:

comments powered by Disqus