• Le chef de «Naftogaz» a raconté le choc de la décision de la Commission européenne, OPAL

  • «Naftogaz de l'Ukraine» a été choqué par la décision de la Commission européenne d'étendre à Gazprom de l'accès au gazoduc OPAL. Ce sujet a déclaré dans une interview Bloomberg le président du conseil d'administration de la société ukrainienne, Andriy Коболев.

    «C'est devenu pour nous un choc», — cite les mots de Коболева TASS. Décision de la Commission européenne, par sa reconnaissance, serait «dommage significatif» la situation financière n'est pas seulement Naftogaz, et de toute l'Ukraine. À l'heure actuelle, comme l'a souligné Коболев, «Naftogaz» l'examen des options juridique de la contestation de cette étape.

    31 octobre, il est devenu connu que La verkhovna Rada de l'Ukraine plans prendre une résolution demandant à l'Ue de renoncer à la construction du gazoduc «Nord stream-2» et de réduire les achats de gaz russe à moitié.

    28 octobre, la commission Européenne rapporté, qu'a gazoduc OPAL des normes de la Troisième энергопакета, confirmant ainsi l'accès de «Gazprom». Ce gazoduc relie le «Nord stream» avec les européens de l'ouest le système de transport public, en contournant les pays de transit.

    L'accord des actionnaires sur le projet Nord stream-2», consacré à l'extension du «Nord stream» (la construction de la troisième et de la quatrième fil), a été signé au début de septembre de l'année dernière, dans le cadre de l'Oriental du forum économique de Vladivostok. Dans la composition du nouveau consortium entrés Gazprom, E. ON, Shell, BASF/Wintershall, OMV et Engie. Deux nouveaux fils de la capacité totale annuelle de 55 milliards de mètres cubes, déjà en vigueur, aura lieu du russe de la côte de la mer Baltique à l'Allemagne. La saisie d'un pipeline en service est prévue pour le quatrième trimestre 2019.

    Contre la construction d'un «Nord stream-2» sont les états baltes, la Pologne et l'Ukraine. Projet critiquent aux états-UNIS.

    http://lenta.ru

More news in the same category:

More Global News:

comments powered by Disqus