• Des hommes armés ont empêché les civils de quitter Alep pendant la pause humanitaire

  • Les militants extrémistes armés, n'ont pas permis aux civils de quitter orientales quartiers de la ville syrienne d'Alep pendant la pause humanitaire. Ce vendredi, le 4 novembre, selon l'agence SANA, sa cité TASS.

    Indique que les islamistes ont l'intention d'utiliser des boucliers humains.

    2 novembre, le président de la Russie Vladimir Poutine a pris la décision saisir une autre une pause humanitaire en syrie, la ville de le vendredi 4 novembre.Il est introduit à partir de 9:00 à 19:00 heure locale (à partir de 10:00 à 20:00 heure de paris) pour les civils, les malades et les blessés, ainsi que сложившие armes des combattants puissent quitter Alep.

    http://lenta.ru

More news in the same category:

More Global News:

comments powered by Disqus